La première action de Reporters solidaires, initiée par l’ONG France Guinée Coopération, s’est déroulée en Guinée, à Conakry et à Kamsar, à partir de 2007, avant même la création de l’association, en collaboration avec le Club de la presse de Lyon et le Club de la presse de Guinée dont la présidente, Saran Touré, est vice-présidente de Reporters solidaires.

Plus de quatre-vingt journalistes guinéens de presse écrite, en ligne, de radio et de télévision y ont participé.

En juin 2013, RS a lancé un nouveau projet en Guinée pour une trentaine de journalistes des médias privés et publics, à l’initiative d’African Crisis Group (ACG). Ce programme de deux ans, à raison de deux sessions par an, a été entièrement financé par l’association lyonnaise Res Publica. Les sessions se sont déroulées à la Maison de la Presse de Conakry.

En novembre 2016 a été lancé à Kindia un nouveau programme de deux ans destiné à une trentaine de journalistes de l’intérieur du pays, projet soutenu par ACG et Res Publica. Cette formation, axée sur les bases du métier, la couverture électorale en prévision des élections locales de février 2017 et les trois genres journalistiques que sont le compte-rendu, l’interview et le portrait, a donné lieu à la réalisation du journal-blog Kindia Info 1.

Des actions sont également menées à Conakry (formation de rédacteurs en chef en février 2014, formation en immersion dans deux radios en juin 2014 et formation au traitement médiatique des réformes de l’Etat en juin et Janvier 2016) à la demande de Search For Common Ground (USA).

En janvier 2016, RS a tenu à la Maison de la Presse de Conakry une conférence de presse sur le Master 2 « techniques des métiers de l’information » qui ouvrira en février 2017 à l’Université de Bobo-Dioulasso.