Malgré l’épidémie Covid, les menaces terroristes et le coup d’Etat militaire du 24 janvier 2022 au Burkina Faso, les travaux dirigés (TD) clôturant le Master 2 Techniques des métiers de l’information à l’Université Nazi-Boni ont pu avoir lieu en présentiel entre le 7 et le 19 février à Bobo-Dioulasso. Ils ont été suivis par une formation au web journalisme assurée à distance permettant de finaliser un journal intitulé FIRAF INFO accessible sur Internet.

 

           Abdoulaye Ouattara initie les journalistes au MOJO (journalisme mobile) 

Pour ces TD, les quinze journalistes-étudiants venus du Burkina Faso, du Sénégal, du Bénin et de la RDC ont réalisé des reportages et couvert la 3e édition du Festival international des radios d’Afrique francophone (FIRAF) sur le thème des Personnes déplacées internes (PDI), 1,5 million de Burkinabè ayant fui les zones de conflit pour se réfugier dans les grandes villes du pays, comme à Bobo-Dioulasso (lire la suite en page Burkina Faso 2).