Avec dix-sept journalistes-étudiants inscrits à l’Université Nazi-Boni à Bobo-Dioulasso (Burkina Faso), la 2e édition du Master 2 Techniques des métiers de l’information (MTI) peut enfin démarrer.

Les candidats viennent bien sûr du Burkina Faso, mais également du Bénin, de la Côte d’Ivoire et de la RDC. Ils ont déjà créé un groupe sur WhatsApp pour échanger.

Comme annoncé précédemment, l’enseignement se fera en ligne sur une période de trois mois, avec le soutien logistique de l’Université numérique francophone mondiale (UNFM) tandis que les TD auront lieu en présentiel pendant un mois à Bobo-Dioulasso. Les cours démarrent début avril et les TD sont prévus à l’automne.

Le nouveau bâtiment de l’UNB à Bobo-Dioulasso 

Ce Master 2 mis en place en 2017 à l’Université Nazi-Boni en partenariat avec Reporters solidaires et en coopération avec l’Université Lumière-Lyon 2, a pour objectif de renforcer les capacités des journalistes déjà en exercice et d’initier aux bases du métier les futurs journalistes. Tous les aspects du journalisme sont abordés, des principes fondamentaux et des techniques rédactionnelles, de l’écriture, des genres et des rubriques journalistiques jusqu’aux pratiques du web, de la radio, de la télévision et de la presse écrite, en passant par les lois, la déontologie et l’éthique, la gestion médiatique des crises, l’histoire de la presse en Afrique, la sociologie des femmes dans les médias, l’agence de presse, l’entrepreneuriat des médias et l’anglais professionnel.

Le second semestre de ce master comportera un stage en entreprise et la soutenance d’un mémoire.

Bonne chance à tous!